Société Cantonale des Chanteurs Neuchâtelois


Aller au contenu

2007

Assemblées délégués

Assemblée des délégués
Vilars ( Val-de-Ruz )
10 mars 2007

Rapport de gestion du Comité central


Permettez-moi de commencer ce rapport par quelques réflexions personnelles, mais reflétant certainement l'avis de beaucoup d'entre vous concernant le chant dans notre canton.

Si je devais êtres négatif, je vous dirais que la période dans laquelle nous vivons n'est pas très propice à la vie associative et que nous constatons que plusieurs chœurs souffrent de réductions d'effectif et peinent à recruter des membres.
Oui c'est vrai pour certains chœurs, mais nous ne devons pas simplement constater cet état de fait et ne pas réagir. Comme vous le savez tous, le chant est une des meilleure thérapie pour retrouver la joie de vivre et oublier ses soucis quotidiens.
Nous constatons avec plaisir la création de plusieurs chœurs dans notre canton et ceci avec des répertoires différents. Cette diversité a été aussi constatée lors de la magnifique rencontre des chorales du Val-de-Ruz début février de cette année où nous avons pu entendre des pièces de répertoires totalement différents, mais à chaque fois avec un grand plaisir. Lors de cette rencontre, j'ai bien entendu et retenu le "coup de gueule" de la présidente de la Tarentelle de Savagnier qui critiquait le chœur imposé chœur mixte de la fête cantonale en clamant haut et fort qu'il fallait dépoussiérer et ne pas chanter de vieux chants lors d'une fête cantonale. Elle avait malheureusement oublié que cette pièce avait été composée en 2004. Ceci pour vous dire que le répertoire de chaque chorale est libre et que la diversité fait la beauté du chant aussi, mais que tous les 4 ans à l'occasion de la fête cantonale il n'est pas possible de satisfaire l'ensemble des chœurs présents et que c'est aussi l'occasion pour certaines sociétés d'apprendre une pièce qui n'est peut-être pas dans leur répertoire courant.

Après ces quelques réflexions générales, j'aimerais revenir sur l'année dernière où nous avons vécus une magnifique fête cantonale, organisée de manière parfaite par le chœur d'hommes de Chézard-Saint-Martin, le chœur d'hommes de Rochefort et l'Union chorale de Dombresson-Villiers.
La prestation des enfants le vendredi a eu un grand succès et nous n’oublierons pas l’ambiance et la joie de ces derniers lors de la proclamation des résultats du concours en début de soirée.
Nous garderons aussi à jamais le souvenir de l'interprétation de cette magnifique œuvre du Dahu composée par Steve Muriset dans laquelle des dizaines de chanteurs et chanteuses ont pu montrer et ceci avec brio que le chant est bien vivant dans notre canton, ainsi que les magnifiques prestations des sociétés devant le jury.

Seule ombre au tableau, la démission de la SCCN de l'Union chorale de Dombresson-Villiers suite à la fête cantonale. Je tiens ici à vous faire part de la manière peu chevaleresque de cette démission. Oui il y a eu de terribles tensions au sein du comité d'organisation, ainsi qu'avec le comité central de la SCCN, mais ce qui est le plus regrettable c'est que cela n'avait rien à voir avec l'art choral. Je vous assure que j'ai essayé de tout faire pour apaiser cette situation, mais il est regrettable que les conflits personnels passent avant la promotion du chant.

Les deux autres sociétés organisatrices n'ont pas cautionnés cet état de fait et je les en remercies, ainsi que le président du comité d'organisation Jean-Bernard Wälti qui nous fait l'honneur d'assister à notre assemblée. Merci Jean-Bernard d’avoir mené à bien l’organisation de cette fête, sans oublier tous les bénévoles pour leurs fructueuses collaborations à l'organisation de cette magnifique fêtes.

Je terminerais cette évocation de la "fête cantonale" pour vous dire que la société démissionnaire a retiré un bénéfice financier non négligeable suite à l’organisation de cette manifestation.
Nous n’oublierons pas non plus le week-end de chant des 11 et 12 novembre derniers à Colombier qui a réuni une nonantaine de choristes et le magnifique concert du dimanche en fin d’après-midi au Temple de Colombier. Je reviendrai sur ce week-end au point 16 de l’ordre du jour.

J’aimerais aussi relever les magnifiques concerts de nos différentes sociétés durant l’année 2006.

Je me plais également à relever que 3 chœurs de la SCCN sont inscrits au concours Suisse de chant à Soleure au mois d'octobre de cette année, je les félicites et les remercies de participer à cette manifestations organisée par l'Union Suisse des chorales. Je suis persuadé que notre canton sera dignement représenté.

Comme vous le savez, du 6 au 15 juin 2008 aura lieu la fête Suisse de chant à Weinfelden, et plusieurs sociétés de notre canton sont aussi déjà inscrites à cette manifestation. Je ne peux que vous recommander d'y participer car les organisateurs ont préparés une magnifique fête. Vous avez reçu dernièrement un courrier à ce sujet et vous pouvez aussi avoir des détails sur cette fête en allant consulter le site internet de la SCCN.

J’aimerais aussi relever un évènement important qui c’est déroulé dans notre canton en 2006. c’est le festival choral international de Neuchâtel. Ce festival est un des plus important d’Europe et je tiens ici à féliciter notre collègue Jean Ruch qui est le président d’organisation de cette grande manifestation. J’ai aussi le plaisir de vous annoncer que notre président de la commission de musique Bernard Guye sera le directeur artistique de la prochaine édition de ce festival en 2008. Le comité central désire participer activement et s’investir dans cette manifestation. Nous espérons que vous serez nombreux à venir écouter les prestations des chorales lors de ce festival du 5 au 9 août 2008.

Pour terminer, je remercie mes collègues du comité ainsi que la commission de musique pour le travail accompli durant cette année.

Merci de votre attention.

Jean-Maurice Gabus


Rapport de gestion de la commision de musique


Mesdames et Messieurs les représentants des autorités politiques
Mesdames et Messieurs les délégués,
Mesdames et Messieurs les invités,
Chers amis chanteurs


J’avais presque décidé de ne rien dire tant il est vrai que je me répète à chaque fois et qu’il vous suffit donc de retourner sur les discours des années 2001-2006 pour savoir ce qu’il en est du chant choral neuchâtelois. Voici quelques extraits…

En 2001 je disais
: Un autre bilan positif est celui d’avoir attirer quelques dizaines de chanteurs isolés, (suite à l’Hymne à la voix) qui pour la plupart sont rester dans différentes sociétés. Vous voyez que l’aspect «érapie par le chant» n’est pas qu’une utopie.

En 2002 je disais
: plusieurs cours ont été organisés, mais je me demande depuis un certain temps où sont passés les candidats. Je l’ai aussi dit dans notre journal annuel, qu’ils s’annoncentLa relève de directeurs et sous directeurs est, à de rares exceptions, inexistanteles chanteurs de 20 à 40 ans introuvables.

En 2003, je disais:
L’année 2002 a été marquée, outre vos habituelles soirées de concerts des sociétés, par la fête cantonale de juin. Le bilan de cette fête est très satisfaisant. (Je peux le répéter aujourd’hui pour la fête 2006.) Et j’ajoutais que le chant possède même une capacité à soigner un rhume ou un mauvais refroidissement.

En 2004, je disais:
Si les chanteurs sont là, les chefs , eux, manquenten nombre bien sûr, il est très difficile de remplacer un chef démissionnaire, en qualité aussi, sans pour autant jeter la pierre à ceux qui font leur possible et qui donnent le meilleur d’eux même. Et d’ajouterje ne sais pas comment les dénicher, comment stimuler des vocations qui certainement s’ignorent, comment rendre ce statut de chef de registre ou sous-directeur et ensuite directeur enviable, désirable, sinon par le fait de vous en parler.

En 2005, je disais:
Le chant neuchâtelois va de l’avant, des sociétés nouvelles voient le jour, (je peux le redire à propos de Vox Animae), des impulsions se font sentir. Bravo. plus loin on litCe qui semble manquer, c’est l’information, le trait-d’union, entre les volontés de la commissions musicales et la «» de perles rares, prêtes à se lancer devant un chœur, prêtes à donner de leur temps et de leur énergie un soir par semaine de manière régulière…
Et d’ajouter
Notre site SCCN pourrait aussi servir aux directeurs qui désirent être remplacés, pour informer des différents cours de direction, de solfège, de pose de voix, de cours de chant etc. Ne manquez pas de le consulter, (là j’aimerais bien savoir si tous les présidents et directeurs le consultent souvent,) afin aussi de voir les manifestations et de coordonner vos agenda pour l’organisation de vos soirées.

En 2006, je disais
: Une fois encore, il est des éléments qui se ressemblent, année après année, avec des satisfactions, des joies mais aussi des manques, des frustrations et autres difficultés.
Et d’ajouterUn chanteur doit être trois fois c…
Constant, consistant, et conséquent. Et c’est là justement le problème actuel. Si je demandais, lors de mes précédents rapports, et je le demande encore aujourd’hui, aux chefs d’être mieux formés, plus pédagogue, plus clair, plus énergique devant leur chorale, je constate aussi malheureusement, que l’inconstance, l’inconsistance et l’inconséquence de bien des chanteurs nuit à nos sociétés, et à leur bonne marche.

Et plus avant je disais encore:
Je ne fais bien sûr pas abstraction de la qualité chorale qui s’acquière par du travail vocal, des exercices de solfège, de pose de voix etc, chose que j’ai déjà dites à maintes reprises, et à ce propos, vous trouvez sur le site SCCN….

En 2007 je dis ce que j’ai déjà dis et redis, et vous venez de l’entendre.

J’ajoute cependant qu’il y a une foule de possibilités de participer à des fêtes, des concours, à des festivals, du chant tout azimut et que vous trouvez cela sur …SCCN.ch et les liens directs USC
(je pense à Soleure (un peu tard quoique..) à Weinfelden en 2008 et plein d’autres festivals étrangers super sympa pour offrir une sortie à votre chœur.

J’ajoute aussi que le Chœur du Van reprend du service et que vous devez faire une pub d’enfer dans vos chorales et autours de vous pour que le chant trouve de nouvelles pistes et de nouvelles voix, de nouveaux élans.

Et je vous remercie pour ce que vous faites (souvent dans l’ombre) dans vos sociétés et vous encourage à poursuivre vos efforts dans l’art choral neuchâtelois.
Merci pour votre écoute.

Au nom de la commission de musique, le président, Bernard Guye

Photos assemblée des délégués

Réalisation Bebel Service 1400 Yverdon-les-Bains - © Copyright 2013

Accueil | Articles de presse | Assemblées délégués | Bulletin - News | Comité | Contact | Cours | Etats généraux | Fête cantonale | Galeries photos | Hymne à la Voix | Livret de chant - CD | Liens | Manifestations | Qui sommes nous | Sociétés | Vétérans | Video | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu